Histoire du chocolat

Qui a inventé le chocolat ?

L'origine mythologique du chocolat

L'origine du chocolat prend ses sources dans la mythologie Maya puisqu'il est mentionné dans le Popol Vuh, sorte de bible qui relate l'origine du ce peuple sud américain. Selon cette histoire la tête d'un héros vaincu se serait transformée en cabosse de cacao, cette tete féconde une jeune fille (représentant l'infra monde maya) en crachant dans sa main.

Au regard de cette légende, on comprend ainsi mieux la dimension rituelle du chocolat, lors des mariages, des enterrement ou des rites de purification.

Les traces archéologiques du chocolat

Les plus anciennes preuves de l'utilisation de fèves de cacao, se situent entre 1100 et 1400 avant J.-C, en Amérique Latine. Selon la légende la culture du cacao fut développée par par le 3ème roi maya, Hunahpu. Les fèves servaient probablement, aux Mayas et Aztèques, à la fabrication d'une boisson fermentée, puis plus tard, à la fabrication d'une boisson chocolaté. Les fèves auraient aussi servis de monnaie d'échange, on sait également que des tributs de cacao avaient été prélevés sur les villes Mayas par les derniers princes de cet empire.

En 1984, des chercheurs ont découvert à Rio Azul une cité Aztèque du Guatemala des vases funéraires du Vème siècle avant J.-C. contentant des restes de boisson chocolatée. Le symbole du cacao est également représenté sur le vase ne laissant aucun doute sur son contenu.

Récipient à Chocolat Maya
Vase de Rio Azul

L'étymologie du chocolat et du cacao

Cacao vient de l'aztèque cacahuatl, désignant la substance que l'on tirait des fèves de cacahuacintli, lui même fruit du cacahuaquahuilt, le cacaoyer

Chocolat est la transcription du mot maya tchocolatl ou xocolatl et désigne la boisson à base de fève de cacao (atl signifiant "eau") et qui fuit traduite en chocolate par les espagnols.

A noter que l'étymologie de ces mots est contreversée et fait l'objet de nombreux débats de spécialistes

Les premières découvertes et l'expansion du chocolat en Europe

Pour les européens, l'histoire du chocolat commence en 1502 avec Christophe Colomb.

  • 1502 : En accostant l'ile de Guanaja, au large du Honduras, des indigènes venant à la rencontre de Christophe Colomb lui offrent des fèves de cacao en échange de quelques présents. Devant l'incompréhension des européens le chef des indigènes se fait préparer une boisson chocolatée. A bord de la Santa Maria, Christophe Colomb goûte, n'aime pas et oublie ces fèves.
Espagnol se faisant offrir du chocolat
  • 1519 : en novembre de cette année après avoir détruit sa flotte pour éviter les désertions Cortès est reçu par Moctezuma l'empereur des Aztèques. Celui-ci le prend pour le dieu Quetzalcóatl de retour chez lui et lui offre de nombreux présents dont une plantation de cacaoyers.
  • 1528 : Cortès ramène du chocolat au roi d'Espagne Charles Quint
  • 1534 : En mélangeant la poudre de cacao à de la vanille et du miel les moines de l'Abbaye de Piedra en Espagne créent la première tasse de chocolat en Europe
  • 1559 : Après les Pays-Bas, les fèves de chocolats arrivent dans le piémont Italien grâce au Duc Emmanuel-Philibert de Savoie
  • 1585 : Début des importations commerciales de cacao entre Véracruz et Séville
  • 1606 : le chocolat pénètre en Italie, importé par le marchand florentin Antonio Carletti qui venait de le découvrir lors d'un voyage d'affaire en Espagne.
  • 1609 : Des juifs chocolatiers chassés de la péninsule ibérique s'installent à Bayonne et fondent alors le principal centre de production français de chocolat
  • 1615 : Le chocolat est introduit à la cour de France par Anne d'Autriche fille du roi d'Espagne Philippe III et mariée à Louis XIII
  • 1657 : La première "chocolate house" ouvre à Londres à Bishopsgate Street, c'est un établissement de consommation populaire tenu par un français dont l'histoire n'a pas retenu le nom.
  • 1659 : Le premier chocolatier de France, David Chaillou, s'est vu accordé par une lettre patente du roi "le privilège exclusif de faire, vendre et débiter une certaine composition qui se nomme chocolat". Il ouvre la première chocolaterie à Paris 2 ans plus tard.
  • 1674 : Apparition à Londres du chocolat à croquer sous l'appellation "chocolat en boudin à l'espagnole" proposé par le magasins "At The Coffee Mill and  Tobacco Roll" 

L'ère industrielle du chocolat

Au fur et à mesure que s'imposait le chocolat en Europe, se mettait en place une filière marchande et naissait de nouveaux métiers, très vite suivi par de nombreux progrès techniques. 

Chocolat produit par force hydraulique
  • 1728 : La première chocolaterie industrielle est crée chez un fabriquant de Bristol Walter Churchman. Elle fonctionne grace à une presse hydraulique
  • 1732 : De manière plus modeste, un certain Dubuisson invente en France la table horizontale, chauffée au charbon de bois, qui permettait à l'ouvrier broyeur de travailler debout en toute efficacité. Auparavant l'ouvrier broyait les fèves à la main à l'aide d'un cylindre de fer, installé à genoux devant une pierre chauffée inclinée. 
  • 1750 : le chocolat fait son entrée en Suisse, importé lors des foires par des marchands de Milan ou Turins
  • 1770 : Première chocolaterie industrielle en France Compagnie française des chocolats et thés Pelletier & Cie
  • 1778 : Première machine à broyer hydraulique en France, due à un dénommé Doret, soit 50 ans après l'invention de cette machine en Angleterre
  • 1780 : Première usine à chocolat mécanique équipées de machines à vapeur  à Bayonne et aux Etat-Unis (ouverte par James Baker). Bayonne est le principal centre de production français depuis l'introduction de la nouvelle boisson par les marannes (les Juifs de la péninsule Ibérique et de ses colonies convertis au catholicisme qui continuaient à pratiquer leur religion en secret) chassé d'Espagne au XVIe siècle.
  • 1815 : Creation de la première usine du hollandais Coenraad Johannes Van Houten, son procédé permet de séparer le beurre du cacao et de réduire 50% la proportion de graisse dans le chocolat.
  • 1819 : création de Cailler la plus ancienne marque de chocolat suisse.
  • 1828 : Invention du chocolat en poudre par Van Houten
  • 1830 : Invention du chocolat aux noisettes par Charles-Amédée Kohler
  • 1847 : Première tablette de chocolat "à croquer" commercialisée à Bristol par l'anglais Joseph Fry
  • 1852 : Le chocolatier de Turin Michele Prochet associé à la maison Caffarel mélange le chocolat au sucre et aux noisettes du piémont moulues pour crée un nouveau type de chocolat, le Gianduja (ou Gianduia)
  • 1867 : l'entreprise Menier qui a démocratisé le carré de chocolat en le faisant entrer dans le gouter quotidien des enfants français produit 25 000 tonnes par an de manière entièrement automatisée
  • 1875 : Invention du chocolat au lait par Daniel Peter grâce au lait en poudre inventé par Henri Nestlé en 1866
  • 1878 : Les usines Poulain produisent 5 tonnes de chocolat par jour

Naissance du chocolat et des maîtres chocolatiers modernes 

Usine Lindt
  • 1879 : Rodolphe Lindt invente la technique conchage qui donne la consistance et la saveur du chocolat "moderne".
  • 1884 : Poulain lance "Le petit déjeuner à la crème vanillé", ancêtre du fameux "pulvérisé" lancé en 1904, aujourd'hui rebaptisé "Grand Arôme", ce produit change les habitudes matinales de millions d'enfants.
  • 1901 : Le suisse Suchard lance son fameux chocolat au lait Milka
  • 1908 : Le suisse Jean Tobler ajoute au chocolat du miel, de la brisure d'amande et du blanc d'oeuf et invente le Toblerone.
  • 1922 : Création des Chocolats du Vivarais, renommé chocolats Gonet en 1938 puis Valrhona en 1947
  • 1923 : L'anglais Franck Mars lance une barre chocolatée devenue célèbre aux Etats-Unis sous le nom de Milky Way et lancée en Europe sous le nom de Mars en 1932
  • 1929 : Fusion des entreprises Nestlé-Cailler de l’entreprise Kohler, c'est la naissance du premier géant de l’industrie chocolatière.
  • 1948 : Lancement du premier rocher par Suchard

En savoir plus