Chocolat et orange : pourquoi autant de succès ? 

Soumis par admin le mer 25/11/2020 - 19:00

Le chocolat et l’orange font bon ménage, et c'est ce que nous ont prouvé de nombreuses enseignes mondiales. Dans un contexte propice à la nouveauté, les fêtes de fin d’année approchent à grands pas et les fanatiques de chocolat à l’orange sont au rendez-vous. 

Chocolat et Orange : une union lointaine 

Il faut avouer que le mariage entre le chocolat et l’orange offre une saveur particulièrement gourmande et acidulée. En plus de profiter d’un cacao intense et prononcé, l’orange comble les papilles gustatives pour offrir un peu de légèreté. Pourtant, l’union entre le chocolat et l’orange ne date pas d’hier, son histoire est particulière et elle remonte au XVème siècle. 

Lorsque le chocolat a été découvert par les conquistadors espagnols, la poudre de cacao a ensuite été associée au sucre et à la fleur d’oranger. Cette boisson a connu un franc succès durant de nombreuses années avant d’être transformée en tablette de chocolat. Ainsi, l’union entre le chocolat et l’orange que nous connaissons aujourd’hui a été marquée par un mélange élaboré depuis des siècles. 

D’ailleurs, les première gourmandises ont vu le jour dans les années 1920 avec les célèbres Jaffa Cakes : un biscuit moelleux fourré à la gelée d’orange et enrobé de chocolat noir intense. Une gourmandise signée Mc Vitie's, une enseigne de biscuits anglo-saxonne...

La saveur de l’orange à l’honneur au Royaume-Uni

L’union entre le chocolat et l’orange connaît désormais un franc succès, et de nombreuses enseignes se sont emparées de ce créneau. C’est par ailleurs le cas de plusieurs marques britanniques, dont les consommateurs raffolent de chocolat à l’orange. 

La première et véritable introduction du duo choco-orange a été orchestrée par l’enseigne Terry’s créée en 1932. Grâce à un coup de publicité pertinent et accrocheur, l’association du chocolat de l’orange est rapidement devenue le symbole des fêtes de fin d’année. 

Bien que l’enseigne ait dominé le marché durant près de 90 années, d’autres marques telles que Tesco, Cornetto, Magnum ou encore Toblerone ont profité de cette tendance pour intégrer la saveur de l’orange à de nombreux produits : crèmes glacées, biscuits et bien d’autres. 

Le coup de génie de Cadbury 

Cadbury est une enseigne de chocolat très célèbre au Royaume-Uni et réputée pour la qualité de ses friandises. Malgré la compétition flottant autour du chocolat à l’orange, l’enseigne a su raviver cette tendance à l’ordre du jour en commercialisant une édition limitée des Twirl Bars à l’orange en 2019. Cette sortie a connu un succès fulgurant engendrant des ruptures de stock chez les revendeurs. 

Cadbury a récidivé en optimisant sa stratégie : une pré-vente annoncée sur Twitter, et les 10 000 barres ont été écoulées en quelques minutes. Constatant l’intérêt des consommateurs pour le chocolat à l’orange, l’enseigne a organisé un concours en 2019 : The Cadbury Inventor Competition. Ce concours offre la possibilité au grand public de créer une nouvelle gamme de Dairy Milk à base d’orange. Résultats : 300 000 propositions ont été soumises à l’enseigne en 2019, ainsi que 12 000 propositions pour l’année 2020. 

Au regard de ces chiffres, il est évident que l’orange est la saveur de prédilection à associer au chocolat au Royaume-Uni. C’est en ce sens que la marque Cadbury, certaine de cette tendance, a lancé une gamme complète de chocolat à l’orange. 

Ces enseignes mondiales qui suivent la tendance 

Bien que nous ne puissions pas recenser toutes les enseignes ayant opté pour la tendance du chocolat orange, voici quelques exemples intéressants : 

Toblerone 

L’enseigne réputée pour ses barres chocolatées aux saveurs gourmandes, a décidé de sortir de sa zone de confort en ajoutant de nouvelles saveurs à leur gamme, incluant le Toblerone Orange Twist. 

Burton’s Biscuit 

Rendu célèbre grâce à ses Maryland Cookies, le fabricant de biscuits Burton’s Biscuit a également été influencé par la vague de ce duo en ajoutant de la confiture d’orange à l’intérieur de ses célèbres Wagon Wheels. 

Domino’s Pizza 

La célèbre chaîne de pizzas à emporter, Domino’s, a également profité de la tendance en proposant un cookie à base de chocolat et d’orange. L’enseigne avoue avoir travaillé sur cette recette durant deux années avant de l’exposer au grand public. 

Deux fabricants de crèmes glacées, Cornetto et Magnum, ont également associé l’orange à leurs nombreuses recettes. Selon la déclaration de Pattie Rattue, Brand Manager au sein de Cornetto : “Le duo chocolat et l’orange est certainement la tendance à suivre en 2020. Cette saveur fait partie intégrante de l’histoire du Royaume-Uni et ravive une flamme nostalgique chez les consommateurs”. 

En effet, le cœur des consommateurs britanniques semble balancer du côté du chocolat et de l’orange, et ce n’est pas des moindres. Au sein de la culture anglo-saxonne, l’orange a toujours été le symbole annonciateur des fêtes de fin d’année. 

Jusqu’aux années 1960, l’orange était un cadeau que l’on consommait durant la période de Noël au Royaume-Uni. Pour les familles peu fortunées, l’orange était un présent de grande valeur puisque considérée comme un produit de luxe. D’ailleurs, l’orange était uniquement consommée par les aristocrates ainsi que la cour royale, et la population ignorait encore son existence. 

Un duo légendaire qui fait le tour du monde 

Si l’association du chocolat et de l’orange a séduit le Royaume-Uni, il convient d’ajouter que d’autres pays ont également suivi le mouvement. En plus d’attirer les papilles les plus curieuses et les plus gourmandes, l’orange possède une belle part de marché à offrir. 

C’est le cas du chocolatier suisse Lindt, qui en 2003 a lancé sa première tablette à base de chocolat et d’orange : le Lindt Excellence Orange Intense. Une tablette abritant une forte teneur en cacao intense, couplée à des morceaux d’orange et de fruits tendres. Nous retrouvons également l’orange sous la création de l’Orangette en 1978 : une peau d’orange confite et enrobée de chocolat noir intense. Cette gourmandise a été inventée dans la cuisine familiale de Guillaume de Montgolfier, un habitant de Saint-Marcel-d’Annonay en Ardèche cherchant à confire la peau de l’orange. L’Orangette se décline désormais sous différentes saveurs, incluant la peau de gingembre ou de citron confite. 

Avec l’arrivée des fêtes de fin d’année, nous pouvons nous attendre à un flux massif de friandises à base d’orange et de chocolat. Toutefois, la saveur de l’orange semble conquérir tous les marchés, et elle offre de belles perspectives d’avenir aux enseignes positionnées sur ce créneau. Il est peu probable que ce duo légendaire perde de sa grandeur, et nous sommes curieux de voir ce que l’avenir lui réserve… 

Oranges chocolat